Giordano Bruno, le Souper des Cendres

Il y a des personnages qui vous marquent. C’est le cas pour moi avec Giordano Bruno, et ce depuis la création du spectacle «Des signes des temps » en 2002.

Comment ne pas être fasciné par cet homme qui, mu par une force surprenante, a consacré son existence à tenter de comprendre les mystères de la terre et du ciel, en combattant jusqu’au bout l’obscurantisme de son époque.

Cette fois-ci, je veux raconter son histoire par la fin. À partir de ses récits et des archives, je veux reconstruire son ultime plaidoyer, alors qu’il oppose à ses juges la force de ses mots et la puissance de son raisonnement.

Je veux raconter le parcours incroyable de cet homme.
Son affrontement contre le dogme.
Son errance, ses luttes et ses passions.
Son incroyable obstination pour bâtir une pensée scientifique qui fait toujours référence aujourd’hui, une pensée moderne.

Surtout, je veux que cette pensée devienne l’ambassadrice de nos rêves, de révolte et d’insoumission.


Un spectacle de Laurent Vacher
à partir des textes de Giordano Bruno.

Adaptation Laurent Vacher
Musique : Philippe Thibault et Clément Landais
Régie générale, son : Olivier Fauvel
Lumières : Victor Egéa


avec :
Benoit Di Marco
et en alternance Clément Landais et Philippe Thilbault (contrebasse)